Optez pour un braséro pratique à bûches compressés


Perpétuant leur fonction de chauffage, les braseros à bûche de bois compressé sont de plus en plus plébiscités par les utilisateurs, car ils respectent aussi l’environnement.

Brasero à buches compressés

Le principe du bois compressé pour brasero

Pour réchauffer les nuits d’hiver, et spécialement pour prolonger une soirée en famille ou entre amis, l’utilisation d’un brasero à bois est plus que conviviale, surtout si la soirée se poursuit hors de la maison, sur la terrasse ou dans le jardin.

Il est alors recommandé d’utiliser le bois comme combustible, car en plus de réchauffer l’atmosphère ambiant, il pourrait servir d’éclairage pendant les soirs d’hiver.

A l’ère de la conservation de l’environnement, en plus du bois de chauffage, on utilise aussi du bois compressé.

C’est une technique qui utilise les sciures et les copeaux de bois, lesquels sont fortement compressés au point que leur condensation est telle que leur combustion est optimalement prolongé à trois fois plus que celle des bûches traditionnelles.

Utiliser les bûches de bois compressé pour un brasero

Un feu de bois, à la façon des légendaires scouts, est une expérience à ne pas rater. Mais afin de parer à un éventuel risque d’incendie, il est plus que recommandé d’utiliser un brasero adéquat. Pour accueillir un feu de bois, le brasero à bûche de bois compressé doit être fabriqué dans un matériau qui supporte une forte chaleur. Ceux en fonte, en fer forgé et en brique sont recommandés et il en existe de toutes les formes sur le marché : ronde, carré, rectangulaire. Très futé, le ZERO BAA145Z12, un brasero à bois compressé, a été conçu de telle manière à éviter les va-et-vient à la réserve de bois. En effet, l’âtre se trouve au centre d’une table circulaire, sous laquelle un autre support de même forme reçoit les bûches de bois compressé. On peut alors se mettre autour pour déguster les aliments braises sur la grille tout en profitant de la chaleur dégagée par ce brasero à bûches de bois compressé.

 

Sujets: brazero buche
Bookmarquez le permalien.

Les commentaires sont clos.